Paix pour l’Afrique

0
208
paix pour l'Afrique

Un espoir: La paix pour l’Afrique

Dans la vie, les hommes parcourent plusieurs événements pouvant influencer soit négativement ou positivement leur vie quotidienne. Quand une journée passe en Afrique, c’est le sang des innocents qui se sent sentir partout dans les rues de nos cœurs. L’Afrique en générale a besoin de personnes dignes, capables de reconnaitre leur responsabilité ainsi que leur autorité. Et ceci pour favoriser une bonne culture de paix pour l’Afrique. Ceci conduit tout droit à un sens de bien agir, un sens de morale, un sens de savoir cultiver la paix qu’on a toujours cherchée.

Toujours c’est la paix qui se cherche partout dans les tiroirs mentaux de nos âmes, nous nous promenons partout pour ne pas penser qu’à la paix. Elle est la mère que nous voulons voir, celle que tout le monde voudrait appréhender. Certes, avoir cette dernière serait un combat de tout chacun car elle doit nous préoccuper sans exception. CHEZ nous, nous avons besoin d’une paix forte, formidable, une paix non hypocrite, une paix issue de nos cœurs ; rassurez-vous ceci n’est pas du tout facile. Chose à ne pas confondre avec l’impossible. Nous peuple de grands lacs avions vécu depuis longtemps des périodes difficiles, des périodes douloureuses d’où des massacres, des guerres à répétition, des viols, des génocides, et bien beaucoup d’autres ne faisant que nous étrangler. Ceux aux intentions malveillantes détruisent nos mémoires, mettent en nous des histoires tendant à déstabiliser la morales.

« Ma mission ? Paix pour l’Afrique

Ecrire est mieux, écrire c’est sauver, écrire c’est tambouriner dans les couloirs étroits des toutes les âmes pour leur permettre de changer tous. Ecrire c’est pleurnicher devant les cadavres innocents massacrées des coups des machettes forgées ! L’Ecriture c’est crier tout haut qu’à Beni les gens souffrent et souffrent, écrire c’est plutôt ne pas se taire quand les âmes s’évaporent dans les dédains des insouciants ! Ecrire en majuscule c’est pleurnicher aux tombes sanglantes des nos murs et dire stop…..! Ecrire c’est lancer une sonnette d’alarme pouvant traverser des collines et montagnes, vallées et marrées pour qu’en atteignant l’Ituri les gens sentent que la paix est notre priorité…! Ces cris orphelins s’éparpillent de partout, des sangs sous l’inconscience jaillit sans honte, et bien la morale se délocalise ! La nourriture journalière ne doit en aucun cas rester les larmes façonnées des armes ! C’est l’arme d’une plume tourmentée par le grand rideau d’éclairs rouge qui se referme sur scène en huant les grands poètes du temps ! Les méandres des fleuves d’Afrique se parfument des maléfiques parfums. Recevez de ce que mon âme souffre sans ego….! je me promène matin midi et soir tête en l’air espérant à la manne du ciel pour bander les blessures de mon coeur.  Certainement  je veux la paix pour l’Afrique! Avez vous un commentaire?

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici