Lettre au Président de la République

3
324
Président de la République

24 Janvier 2019, une date marquée non seulement par l’histoire de notre pays, mais aussi celle du continent africain pour une passation pacifique et civilisée du pouvoir. Cela entre le président de la république sortant Kabila et le nouveau président de la république élu Felix. Le temps que nous célébrons la nouvelle année, l’histoire de la RDC est entrain d’être écrite. Une année de bon vent et des bons grés pour écrire à l’actif de l’humanité ce que la démocratie signifie.

Au Dimanche d’un 30 Décembre tous les congolais étaient au rendez vous, motivés pour se faire tailler un président de leur choix. Mon pays est bel et bien une démocratie à imiter. Cela s’est fait senti ce 30 quand le peuple à pris à témoins les urnes. Dans ce billet de blog, trouvez avec toutes les civilités Monsieur le Président de la république (mien) mes souhaits pour le Cinq années de mission que nous congolais t’avons fait à travers une communion électorale sur toute l’étendue de la république.

Que retenir

A votre entrée du jeu retenez que construire mon Congo est un impératif. Vibrer sous les couleurs du drapeau faire de nous les hommes les plus respectés de la planète. Cela pourra passer par votre intérêt de faire revivre l’appareil judiciaire Congolais. Soyez réaliste face à tes promesses de voir la RDC un pays émergent tout en valorisant ses ressources naturelles, en créant des emplois, en relançant nos industries pour en faire une plaque tournante de l’économie africaine.

Voudriez vous bien combattre la corruption ?

President de la république
Image campagne de lutte contre la corruption. Copy right @congo actuel

La corruption est le piler numéro un des antivaleurs et ravage notre pays (le mien, le tien, le sien). Avant toute chose, saches bien que nos militaires sont des quémandeurs, Oups !  Cela ne fait pas une fierté mais plutôt une honte énorme. Saches bien que ces derniers sont plutôt mal payés pour adoucir ; non payés. Saches monsieur le président de la république que ces gens sous leurs bravoures sont aux bottines troués, aux tenues déchirées. Pas un honneur mais une horreur ; ils vivent dans la misère. Cherchant là où ils n’ont rien mis, bref ils volent au lieu de défendre l’intégrité du territoire national. Payer d’abord ces gens.

La métamorphose du chômage est le « Kulunalisme »

Président de la République - Kuluna
Des kulunas en arrestation – Copyright Radio okapi

Les universités congolaises ne cessent de s’accroitre, chaque année la république déverse sur le marche d’emploi plus d’un jeune qui ici sans espoir d’avoir l’emploi. Le chômage prend une ampleur, l’insécurité s’accroit, les kulunas, les shege, les maibobo sont pourtant visibles dans les artères de nos villes. Rassurez vous président cela n’est pas un problème d’incivisme mais plutôt un problème de chômage, la pauvreté voulais dire.

Plus de discours tuent le pays Président de la république

Toutes fois, le temps des discours pleins d’amalgame est révolu ! nous en avons eu en abondance, il est temps d’agir, soyons plus pragmatique et faites-nous vibrer à l’unissons. Le réalisme ? Président de la république , nous en avons besoins. Révisez la politique de la mise en retraite des agents dans la fonction publique. Ici je parle bien de ces vieux qui viennent dormir au bureau de l’état. Leur assurer une sortie dignitaire et signer l’entrée triomphale des jeunes dans la fonction publique.Lire la suite de l’article

Lire la suite

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici